Affiche Nuit Blanche 2016 - Fabrice Hyber - Paris
Affiche Nuit Blanche 2016 - Fabrice Hyber - Paris
Rédaction Voyages-sncf.com

Samedi 1er octobre 2016, rendez-vous derrière l’Hôtel de Ville de Paris à partir de 19h pour une nuit blanche le long de la Seine.

La Nuit Blanche

Depuis 2002, la Ville de Paris organise Nuit Blanche, chaque premier samedi d'octobre. La Nuit Blanche est une concentration d’œuvres dans l’espace public en plein air, des artistes internationaux émergents ou confirmés. C’est gratuit et ouvert à tout public. Le parcours du ON ne doit pas faire oublier toutes les œuvres en off un peu partout dans Paris mais surtout dans le Marais.

La Nuit Blanche s’est exportée dans plus de 25 villes dans le monde comme à Bruxelles, Kyoto, Melbourne, La Paz…

Le chemin à prendre pour l’édition 2016

Le parcours ponctué d’œuvres d’art contemporain part du Paris médiéval pour arriver au Paris moderne. Pour être sûr de tout voir, vous pouvez suivre la ligne rose marquée au sol.

Vous partirez de la rive droite au Pont Marie vers l’Hôtel de ville ; puis vous passerez sur l’Ile de la Cité et sur les deux rives du Pont Neuf au Pont du Carrousel. Il faudra ensuite aller de la rive droite à la rive gauche au pont de la Concorde, puis refaire un petit crochet sur la rive droite en traversant le Pont Alexandre III. Vous poursuivrez rive gauche jusqu’au Pont de l’Alma ou la boucle repasse rive droite, avenue du Président Wilson avant de prendre les escaliers à côté du Palais de Tokyo pour retraverser la Seine sur la Passerelle Debilly. Cela continuera à proximité de la Tour Eiffel en suivant la rive gauche jusqu’au Pont de Bir-Hakeim pour rejoindre l’Ile aux Cygnes.

Le thème de la Nuit Blanche

Les visiteurs seront plongés dans une histoire d’amour, au travers du voyage de Poliphile, héros d’un roman illustré italien de 1467. Poliphile voyage en rêve à la poursuite de Polia dont il est éperdument amoureux.

Focus sur 5 œuvres à voir absolument

Erwin Olaf – L’éveil

Sur la façade arrière de l’hôtel de ville, Erwin Olaf projette des vidéos en slow motion sur les fenêtres, les visages des personnages que l’on retrouve sur les œuvres suivantes.

Erwin Olaf, Triptyque, 2016

Karim Zeriahen – We are Catherine Deneuve

Au tribunal de commerce, 1 quai de la Corse, dans le 4ème arr. Sur trois écrans se succèdent des extraits de la filmographie de Catherine Deneuve. Un triptyque qui évolue au fil des années, un portrait aux multiples facettes.

Karim-Zeriahen,-We-are-Catherine-Deneuve-(Les-Demoiselles-de-Rochefort,-Demy),-2016

Pierre Delavie – Cote 15,28 : l’amour déborde

Sur le boulevard du Palais, la façade de la Conciergerie vue depuis le pont ou depuis le quai de la Mégisserie est transformé par un trompe l’œil faisant apparaitre l’architecture intérieur du bâtiment renversée dans l’eau. Un mirage, une illusion visuelle…

Pierre-Delavie,-L'amour-déborde-Nuit-Blanche-2016

Anish Kapoor – Descension

Au bout de l’Ile de la cite, au square du Vert Galant, mais aussi visible depuis le quai de Conti et le Pont des arts, l’installation du grand Anish Kapoor crée un trou, un tourbillon dans la Seine, là où ont disparu les corps des suppliciés de la Saint-Barthélémy.

Anish Kapoor – Descension

Olivier Beer – Live Stream

Sur le Pont des Arts, Olivier Beer mixte des sons en direct pour faire entendre la vie sous-marine accompagnée de jeux de lumières.

Oliver-Beer,-Live-Stream - Nuit Blanche

Avant la Nuit Blanche, Gare de Lyon

Quelques jours avant l’évènement, les visiteurs et voyageurs lèveront la tête depuis le parvis de la Gare de Lyon pour observer en haut d’un perchoir de 15m, Abraham Poincheval, artiste français, qui guette l’arrivée de Nuit Blanche. Les chats emblématiques d’Alain Séchas se posteront, quant à eux, sur le quai.

Les bons plans de la Nuit Blanche

Vous pouvez faire votre Nuit Blanche à pied, à vélib’, en transport en commun et en bateau.

La RATP met en place un dispositif : le réseau RER fonctionne, les métros et tramways circulent tous jusqu’à 2h du matin, la ligne 1 et 9 poursuivent pour des trajets gratuits jusqu’à 5h30, en passant toutes les 5 minutes sur certains arrêts (ligne 1 de Franklin D. Roosevelt à la Gare de Lyon – Ligne 9 de Pont de Sèvre à Saint-Augustin). Le réseau Noctilien est renforcé.

Les Batobus gratuit vous prennent aux stations Hôtel de Ville, Notre Dame, Saint-Germain des prés, Louvre, Musée d’Orsay, Champs-Elysées, Tour Eiffel et Beaugrenelle, pour passer d’un endroit à l’autre mais aussi pour voir les installations depuis la Seine.

Paris

Quand on évoque Paris, on pense ville lumière, romantisme, musées, culture, shopping…Découvrez les nouvelles expos à ne pas manquer, les adresses gourmandes immanquables... on trouvera toujours une bonne raison de venir à Paris !
LES PETITS PRIX