Les chefs-d'oeuvre du musée du Louvre

Les chefs-d'oeuvre du musée du Louvre
La Pyramide du Louvre, Paris, France
Rédaction Voyages-sncf.com

Il faut visiter le musée du Louvre en deux ou trois fois, voire plus, pour en faire vraiment le tour. Si vous n'avez que deux ou trois heures, voici un circuit réalisable pour voir les chefs-d’œuvre les plus connus du Louvre.

Le circuit

Entrez par l'aile Tenon, vous arriverez face à deux statues de Michel Angelo : L’Esclave Mourant et L’Esclave rebelle. Il s'agit d'une œuvre inachevée en marbre représentant deux hommes nus, destinée au tombeau du Pape "mécène" Jules II. On peut y observer le marbre sous toutes ses formes et si vous faites le tour de la statue, essayez de voir l'ébauche d'un singe.

Salle 10, arrêtez-vous devant le très émouvant Radeau de la Méduse de Géricault. Les personnages sont à la dérive quand arrive un espoir : un bateau au loin. Les vagues, la voile de fortune, la souffrance des personnages du premier plan amènent doucement notre regard vers le tissus blanc, agité pour être sauvé des flots sombres et dévastateurs.

Dans la salle 8, la peinture française du XVIIIème siècle vous plonge dans l'histoire. Le Sacre de Napoléon de David est tout aussi intéressant au niveau pictural qu'au niveau politique. Napoléon a effectivement fait commande de ce tableau en demandant de mettre ou de retirer certains personnages. C'est ainsi qu'apparait au centre, sa mère qui avait refusé d'assister à la cérémonie, ou encore l'ambassadeur d'Orient au fond à droite, qui n'a pas eu le droit d'entrer dans la cathédrale. Dans un premier temps, Napoléon avait choisi de se représenter en train de s’auto-sacrer empereur (on voit une partie plus claire derrière sa tête) avant d'opter pour le couronnement de Joséphine qui, elle, a préféré s'attribuer le jeune visage de sa fille pour s’immortaliser sur la toile...

Dirigez vous vers l'escalier et donc vers la Victoire de Samothrace, vous ne pouvez pas louper la déesse ailée Niké, une sculpture de 5,57 m de hauteur de l'époque hellénistique, représentant la victoire, posée sur la proue d'un navire.

Prenez à droite et passez par la salle d'angle. Là, levez la tête, les plafonds sont magnifiques... car le Louvre, c'est aussi un ancien palais royal!

Poursuivez dans le long couloir des peintures italiennes. Sur la gauche, vous tomberez béat devantSainte Anne, la Vierge et l'Enfant de Léonard de Vinci. Sainte Anne a un petit air de la Joconde (en plus jolie à mon goût). Observez les regards qui forment un triangle, et le fossé entre les personnages et le spectateur, tout en bas de la toile, qui nous indique que nous ne sommes pas dans le monde des divinités. Amusez-vous à trouver un vautour (j'y vois un dindon!) dans le voile bleu, en tournant la tête à 90°.

Enfin la voici, la Joconde de Léonard! Très facile à trouver, il suffit de suivre les panneaux. Une fois que vous l'aurez vu avec son parterre d'admirateurs, tournez-vous et regardez tous les personnages haut en couleur des Noces de Cana de Véronèse.

Dans la salle sous la Victoire de Samothrace, la Vénus de Milo n'attend que vous : vous tomberez peut-être sous son charme en l'imaginant à sa place initiale, sur les falaises, face à la mer.

Les bons plans

Le Louvre est beaucoup moins fréquenté lors des nocturnes du mercredi et du vendredi. Le premier dimanche de chaque mois, l'entrée est gratuite.

Pour une visite plus approfondie, vous pouvez suivre une des nombreuses visites organisées et guidées par des conférenciers à travers de thèmes variés comme « l’art d’aimer », la «musique », « une petite histoire de la mode » ou vous pouvez aussi tenter l'atelier « croquis ».

Pour combler une petite faim, vous trouverez aux restaurants du Carrousel du Louvre, toutes les cuisines du monde. Au passage, vous pourrez faire quelques vitrines dans la galerie marchande du carrousel du Louvre.

Le bon plan gourmand : Louvre Bouteille

Un nom tout trouvé lorsqu’on découvre ce monument gastronomique, à deux pas du Louvre. Voici une bien jolie façade vermillon, mais c’est à l’intérieur que la magie opère : on découvre un design contemporain bien cadencé dans un écrin de pierres de taille du XVIème siècle !

Selon votre humeur, choisissez le rez-de-chaussée ou l'étage, deux salles aux atmosphères différentes.

Coté cuisine, les plats de saison sont élaborés par le talentueux chef Cyril Rouquet (ancien participant à Masterchef) et la carte des vins est maîtrisée par Rodolphe, le passionné maître des lieux. Un alliage de fines bouches assaisonné d’une équipe généreuse. Pas de doute, ce lieu savoureux met en appétit !

Mon coup de cœur : l’entrée signature avec crème de champignon, oeuf poché, coppa croustillante, mimosa d’oeuf et gelée de vin, et le petit balcon tandem pour un dîner en amoureux l’été, face au temple de l’Oratoire.
Pensez à réserver !!

150, rue Saint Honoré – 75001 Paris
Ouvert tous les jours sauf samedi midi et dimanche.
Derniers services :14h30 et 22h30. Tarifs : autour de 30€ le soir – 15€ le plat du jour.

Paris

Quand on évoque Paris, on pense ville lumière, romantisme, musées, culture, shopping…Découvrez les nouvelles expos à ne pas manquer, les adresses gourmandes immanquables... on trouvera toujours une bonne raison de venir à Paris !